LARSSON Carl

Les potirons ou Octobre – 1883 – Aquarelle
Göteborg Museum of Art

Carl LARSSON

1850 – 1919 

Suédois

 

Issu d’une famille modeste, Carl Larsson n’a été que peu scolarisé lorsqu’il est admis à l’âge de treize ans en classe préparatoire de l’Académie Royale d’Art de Stockholm. Il y montre un exceptionnel talent de dessinateur. A seize ans, toujours étudiant dans cette même école, il obtient une place d’illustrateur dans un magazine. Au printemps 1877, Carl Larsson fait un premier voyage à Paris ; il passe l’été suivant à Barbizon où il ne peint que très peu, occupé par une commande d’illustrations. En 1881, il séjourne dans un archipel près de Stockholm en compagnie de son ami l’écrivain August Strindberg dont il orne certaines œuvres.

 

A l’automne, il revient à Paris et se consacre à une fresque historique qu’il présente au Salon d’hiver. La composition est rejetée et il s’en trouve si déçu qu’il tombe malade. Un de ses collègues peintres, Karl Nordström, l’invite alors à Grez. Nous sommes au printemps 1882 et la carrière artistique de Carl Larsson prend dès lors un nouveau départ. Il s’installe à l’hôtel Chevillon dans l’ancien atelier de Joseph Palizzi.

 

Une rue porte son nom.

La réprimande ou le fruit défendu – Aquarelle
Collection privée

C’est à Grez qu’il fait la connaissance de l’artiste peintre suédoise Karin Bergöo dont il demande la main sur le vieux pont de pierre. Leur première fille, Suzanne, nait d’ailleurs à Grez, premier bébé étranger, ce qui lui vaut la visite curieuse des villageoises.

 

Carl Larsson est un joyeux boute-en-train et organise sans cesse des fêtes auxquelles sont conviés les grézois. Cependant, il n’en travaille pas moins énormément et obtient la reconnaissance des édiles parisiens. Un de ses tableaux “La source”, peint dans les jardins de la Pension Laurent, est acheté par le gouvernement français. C’est à Grez qu’il se consacre à se perfectionner à l’aquarelle, technique qu’il pratique avec bonheur de retour en Suède.

 

Karin abandonne la peinture et se voue à ses six enfants et à la décoration de leur maison de Sundbörn. Karl et Karin sont considérés comme les initiateurs du design suédois.

 

L’oeuvre de Carl Larsson a fait l’objet d’une prestigieuse exposition au Petit Palais à Paris du 7 mars au 7 juin 2014.

Pont à Grez – 1885 – Aquarelle
Bukowskis Auctions

A la campagne – 1883 – Huile sur toile
Sotheby’s

Exposition  “Carl Larsson, l’imagier de la Suède »

Au Petit Palais – Paris

2014   –  7 mars au 7 juin

 

Première exposition consacrée en France à la grande figure de l’art suédois des années 1900.

 

120 œuvres ont été présentées : aquarelles, peintures, estampes, illustrations et meubles, grâce aux prêts du National Museum de Stockholm et de la maison de Larsson à Sundborn.